Logo de PNUD - Guinée Conakry
  • Publié le 18 novembre 2020
  • Recruteur : PNUD
  • Type de Contrat : cdd
  • Affectation : Conakry
  • Date limite : 26/11/2020
Postuler

Recrutement D’un(e) Consultant(e) national(e) pour conduire une mission d’élaboration des Lignes directrices sur les Familles d’accueil en Guinée

NB: DigiJob ne recrute pas, il vous présente juste les offres lancées par ses partenaires et certaines entreprises de la place, et vous facilite la postulation et la constitution d'un bon dossier.

Recrutement D’un(e) Consultant(e) national(e) « Consultant national pour conduire une mission d’élaboration des Lignes directrices sur les Familles d’accueil en Guinée
Procurement Process : IC - Individual contractor
Office : UNDP-GUINEE - GUINEA
Deadline : 26-Nov-20
Posted on : 12-Nov-20
Development Area : CONSULTANTS 
Reference Number : 72594
Link to Atlas Project :
Non-UNDP Project
Documents : Cliquez ici pour télécharger le TDR

Overview :

Dans la Déclaration universelle des droits de l'homme, les Nations Unies ont proclamé que l'enfant a droit à une aide et à une assistance spéciale (Article 25 alinéa 2). Selon la Convention relative aux Droits des Enfants, la famille, unité fondamentale de la société et milieu naturel pour la croissance et le bien-être des enfants, doit recevoir la protection et l'assistance nécessaire pour jouer pleinement son rôle dans la communauté. Les pays partis à cette Convention reconnaissent par ailleurs que l'enfant doit grandir dans le milieu familial pour l'épanouissement harmonieux de sa personnalité. 

La même convention prévoit que ‘’Tout enfant qui est temporairement ou définitivement privé de son milieu familial, ou qui dans son propre intérêt ne peut être laissé dans ce milieu, a droit à une protection et une aide spéciale de l'Etat (article 20, alinéa 1). Cette protection de remplacement peut notamment avoir la forme de placement dans une famille, de l’adoption ou, en cas de nécessité, du placement dans un établissement pour enfant approprié. Dans le choix entre ces solutions, il est dûment tenu compte de la nécessité d'une certaine continuité dans l'éducation de l'enfant, ainsi que de son origine ethnique, religieuse, culturelle et linguistique’’ (article 20, alinéa 3 CDE).

Pour concrétiser ces principes, des lignes directrices pour la prise en charge alternative des enfants ont été adoptées par l’Assemblée Générale des Nations Unies le 20 novembre 2009. Ces lignes directrices déclinent les orientations pour accompagner les gouvernements dans leur volonté de mettre en place des mécanismes de protection familial des enfants en situation de vulnérabilité.

En République de Guinée, plusieurs structures étatiques et non étatiques font recours aux familles d’accueil temporaire pour la prise en charge des enfants vulnérables. L’assistance familiale (famille d’accueil) n’obéit pas à des critères d’identification préétablis des familles d’accueil et les conditions de placement des enfants dans les familles d’accueil ne sont pas harmonisées, elles varient d’une pratique communautaire à une autre à laquelle l’approche des projets de protection des enfants s’alignent. Les services Etatiques en charge de la protection des enfants ne disposent pas de mécanismes conventionnels de suivi et de contrôle du fonctionnement des familles d’accueil. Par conséquent, il n’existe pas de normes et critères communs de choix, de formation, de suivi et d’appui auxdites familles.

Ainsi, en vue de promouvoir la mise en place de mécanismes de protection familials conformes aux normes et standards édictés, le gouvernement de la Guinée à travers le ministère de l’Action Sociale et les Personnes Vulnérables a sollicité  l’appui du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’Appui à la Protection des Enfants Victimes de violation de leurs droits (PAPEV) pour élaborer les Lignes Directrices sur les familles d’accueil en Guinée.

Le PAPEV est une initiative du HCDH/BRAO exécuté dans six pays de la région ouest africaine que sont le Sénégal, le Mali, la Guinée Bissau, la Guinée Conakry et la Gambie.

Sa mise en œuvre vise essentiellement à promouvoir des systèmes nationaux de protection de l’enfant intégrant dans leurs actions la prise en compte des recommandations sur les droits de l’enfant formulées par les organes de traités et autres mécanismes de protection de l’enfant.

Cette initiative se justifie principalement par la volonté exprimée par le Ministère de l’Action Sociale et des Personnes Vulnérables de s’engager dans la mise en œuvre effective et proactive des recommandations adressées à la Guinée par le Comité du suivi des Droit de l’Enfant conformément à ses Observations finales concernant le Rapport de la Guinée valant troisième à sixième rapports périodique. Le point 31.d) de ces Observations, recommande à la République de Guinée : « D’accélérer l’adoption d’une loi sur les familles d’accueil, et de diffuser et d’appliquer l’arrêté du Ministère de l’action sociale, de la promotion féminine et de l’enfance portant création, suivi et fermeture des centres d’accueil des enfants en danger » (Cf. CRC/C/GIN/3-6) à ses 2342e et 2343e séances (voir CRC/C/SR.2342 et 2343), les 14 et 15 janvier 2019, et a adopté les présentes observations finales à sa 2370e séance, le 1er février 2019). 

Pour l’élaboration de ces Lignes directrices, le Ministère en charge de la protection de l’enfant à travers la DNE compte s’attacher les services d’un consultant qui fournira à la DNE l’assistance technique nécessaire devant lui permettre de disposer des Lignes Directrices apte à mieux harmoniser, orienter, coordonner et renforcer l’approche des Familles d’accueil.

Les présents termes de référence sont formulés afin de fournir les orientations techniques nécessaires au recrutement et à l’exécution d’une consultation nationale portant sur l’élaboration des Lignes Directrices sur les Familles d’accueil qui fera l’objet de validation au cours d’un atelier qui sera organisé par le PAPEV-HCDH

(VOIR LRES TDRs ANNEXE)

Les candidats interessés sont priés d'adressés leurs offres au Représentant Résident Adjoint PNUD/Guinée.

Sous titre: « Consultant national pour conduire une mission d’élaboration des Lignes directrices sur les Familles d’accueil en Guinée ». 

Soumis électroniquement à l’adresse suivant : ic.offres.gn@undp.org.

Il est important de noter que la taille de chaque envoi ne doit pas dépasser 5 Mo.

Chaque partie peut faire l’objet de plusieurs envois.

La soumission en version physique sous plis fermé n’est pas acceptée.

La date limite du dépôt électronique des propositions est fixée le 26 Novembre 2020 à 00h00 GMT, heure de Conakry.

Toute offre reçue hors délai ne sera pas prise en considération.

LES CANDIDATURES FEMININES SONT VIVEMENT ENCOURAGEES


~~ Recruteurs ~~